Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Associations et fondations : et demain, quelles ressources ?

Le 26 septembre, l’IDAF a eu le plaisir de rassembler ses adhérents autour de 4 ateliers participatifs à la Mutuelle Saint Christophe.

Cet événement a permis d’échanger concrètement avec des experts sur la question de la diversification des ressources, et ce, dans l’objectif de tendre vers un avenir plus serein pour les associations et les fondations.

Les intervenants ont ainsi permis un éclaircissement face aux interrogations des dirigeants qui doivent s’adapter aux transformations du secteur en cours ou à venir.


Quatre ateliers ont été présentés durant la matinée :

Atelier  1 –  Revisiter son modèle économique : mode d’emploi

Atelier 2 – Gouvernance : élus, une ressource humaine ?

Atelier 3 – Comment monter un cercle de grands contributeurs / mécènes ? 

Atelier 4 – Comment l’immobilier devient-il une ressource supplémentaire intelligente ?


Nous remercions nos adhérents d’avoir répondu si nombreux à cette proposition d’échanges qui s’inscrit dans la ligne de l’IDAF, tel le que l’a rappelé son Président, Patrice Roynette, lors du discours d’ouverture :

 

Je le redis, le rôle de l’IDAF est de favoriser l’échange entre pairs et experts, et par là-même de favoriser le développement, la capacité d’adaptation et la professionnalisation des associations et des fondations, au bénéfice de leur impact et de leur évolution stratégique, en mettant à disposition de leurs dirigeants de l’expertise technique“. 


Témoignages d’intervenants :

Soyez curieux et généreux. Identifions simplement les risques pour trouver le chemin, la liberté”  – Jean Buchser, Avocat, Directeur associé et Directeur National du Pôle Droit des Associations et ESS, Fidal sur l’évolution du modèle économique

Aujourd’hui on ne peut plus se contenter d’un seul canal de collecte, il est impératif de diversifier ses ressources” – François Debiesse, Président d’ADMICAL

Il faut ne pas se créer des impossibilités pour trouver de nouveaux donateurs et de nouvelle voies de financement comme de l’investissement social” – Laurent Terrisse, Président de l’Agence Limite

 

Le support de présentation est disponible pour nos adhérents !


Partager

Ces articles pourraient vous plaire