Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’association e-Enfance rejoint l’IDAF !

« Agir pour un monde numérique responsable »

Reconnue d’utilité publique, l’Association créée en 2005 sensibilise chaque année 200 000 enfants, adolescents, parents et professionnels sur les questions du harcèlement et des usages numériques. Avec le 3018, elle accompagne et prend en charge les jeunes victimes ou témoins de harcèlement et de violences numériques et conseille sur la parentalité numérique.
Ouvert 7j/7 jusqu’à 23h, le 3018 est un service gratuit et confidentiel qui permet notamment de signaler et de faire supprimer en quelques heures tous contenus et comptes préjudiciables rencontrés sur Internet ou sur les réseaux sociaux. Il permet également d’autres signalements et l’émission de conseils personnalisés pour gérer ces situations critiques et protéger les mineurs.

La prévention, le socle de leur action.
Agréée par le Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, l’Association agit au quotidien pour mener des actions de sensibilisation en milieu scolaire du primaire au lycée, dans le cadre extra-scolaire et auprès des étudiants. Elle forme les parents, les professionnels, ses pairs et ses partenaires sur les risques et les usages responsables d’internet.

Quelques chiffres :
– 150 appels au 3018/jour
– 25 000 heures d’écoute/an
– moins d’1 heure pour faire supprimer un contenu auprès des réseaux sociaux
– 200 000 personnes sensibilisées/an

Leurs moyens d’action :
Plusieurs moyens d’action au service d’une mission reconnue d’utilité publique : protéger les mineurs sur internet et éduquer à la citoyenneté numérique.

  • Des actions de sensibilisation sur les usages numériques responsables et les risques potentiels auprès des jeunes, des parents, des professionnels de l’Enfance, de nos pairs et de nos partenaires.
  • Des formations auprès des professionnels et partenaires sur les usages numériques des jeunes et les violences en ligne : Gendarmerie, Police, Protection Judiciaire de la Jeunesse, Éducation nationale, CHU, Maisons des adolescents, Centres pour personnes porteuses de handicaps, Centres médico-psychologiques, etc.
  • Le 3018, une capacité d’intervention unique et de conseils personnalisés avec le numéro national pour les jeunes victimes de violences numériques et leurs parents. Partenaire officiel du Ministère de l’Education nationale dans la lutte contre le harcèlement entre élèves, le 3018 est signaleur de confiance auprès des réseaux sociaux pour signaler et faire supprimer des contenus préjudiciables en quelques heures.
  • Un engagement dans le débat public : partenariats renforcés avec les acteurs numériques institutionnels et les autorités indépendantes qualifiées (CSA, CNIL, Hadopi, le Défenseur des Droits etc.) ; force de proposition auprès des pouvoirs publics et des instances de la protection de l’Enfance.
  • Une mobilisation au cœur du dispositif de protection des mineurs sur internet : membre fondateur et acteur engagé auprès de collectifs et initiatives publiques : cybermalveillance.gouv.fr, Fédération Addiction, La Voix de l’Enfant, Centres Ressources pour les Intervenants auprès des Auteurs de Violences Sexuelles, Centre régional d’information et de prévention du sida et pour la santé des jeunes, EducNum, Educadroit etc. 

Partager

Ces articles pourraient vous plaire